0

L’éco-subvention de l’Anah pour les fenêtres double-vitrage

L’éco-subvention de l’Anah pour les fenêtres double-vitrage

La réduction de la consommation énergétique et la préservation de l’environnement revêtent une importance capitale pour les dirigeants. En France, l’Agence National de l’Habitat (Anah) incite les propriétaires pour les travaux de rénovation énergétique à travers des subventions. Que propose cette agence pour les fenêtres double-vitrage ?

Fenêtre double vitrage : un équipement écologique

Le principe du double vitrage est simple. Il s’agit de deux vitres superposées et séparées par un vide contenant une lame d’air ou de gaz neutre. Les gaz les plus courants ici sont le xénon, l’argon ou le krypton. Ils possèdent tous un coefficient d’isolation thermique supérieur à l’air. Cela permet donc de constituer une zone parfaite d’isolation qui empêche la transmission de la chaleur.

Ainsi, la composition d’une fenetre double-vitrage permet de réduire durablement votre consommation et donc vos dépenses énergétiques. Il est également possible d’atteindre de meilleures performances en utilisant de doubles vitrages peu émissifs. Il s’agit d’une parfaite alternative pour agir dans le sens du développement durable.

Quels sont les avantages des fenêtres double-vitrage ?

Le double-vitrage permet une réduction de la consommation d’énergie pour la climatisation et le chauffage. Votre consommation peut ainsi baisser de 10 à 15 %.

Ensuite, la fenêtre double vitrage est appréciée pour sa forte capacité à isoler thermiquement et acoustiquement une pièce. Elle arrive à atténuer véritablement les bruits extérieurs. Cela participe grandement à votre confort. À cela s’ajoute l’aspect sécuritaire qu’elle procure au logement. En effet, elle vous protège contre les éventuelles intrusions.

Comment soulager cet investissement ?

Le prix de vente des fenêtres double-vitrage dépend de nombreux facteurs. Il faut prendre en compte les dimensions de la fenêtre, le type de menuiserie, le choix des matériaux, etc. Toutefois, vous devez prévoir un budget compris entre 90 euros et 450 euros TTC par m².

Au vu de ces chiffres, installer une fenêtre double ou triple vitrage peut revenir très coûteux. Heureusement, de nombreuses subventions dont l’Anah permet de soulager l’investissement des propriétaires.

Le programme de l’Anah s’inscrit dans le cadre des travaux d’amélioration des performances énergétiques de l’habitat. Il est destiné en priorité aux ménages ayant des ressources modestes et prend en charge 35 % du montant des travaux. Il est également destiné aux ménages ayant des ressources très modestes. Dans ce cas, il prend alors en charge 50 % du montant des travaux. Le montant maximal des travaux dont tient compte la subvention de l’Anah est de 10 000 euros TTC.

Pour assurer l’appui du programme, il est important que les travaux soient réalisés par des professionnels. De plus, l’habitation à rénover doit être construite depuis au moins 15 ans.

Pour finir, seuls les propriétaires bailleurs, les occupants et les syndicats en copropriété sont éligibles à ce programme.

Quels autres aides pour financer les travaux de rénovation de fenêtres ?

Outre le programme de l’Anah, il existe d’autres aides pour financer l’installation d’une fenêtre double-vitrage. Parmi ceux-ci, vous avez l’éco-prêt à taux zéro. Il permet de profiter d’un prêt à taux zéro allant jusqu’à 30 000 euros. Toutefois, le logement qui fait l’objet des travaux doit être une résidence principale construite depuis plus de 2 ans. Vous avez également le crédit impôt offert par l’état. Il propose 15 % de réduction sur les dépenses de rénovation éligibles. À cela, s’ajoute la Prime Energie Calculeo offerte par les fournisseurs d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *